AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 honneur,bravoure,patriotisme d'un reseau Breton en 1944

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: honneur,bravoure,patriotisme d'un reseau Breton en 1944    Lun 16 Aoû 2010 - 20:31

Dez mat
aprés une semaine en bretagne nord ,reportage sur le réseau d'évasion breton Shelburn ,
http://picasaweb.google.fr/yvesandr.fourel/ReseauShelburne
LE RESEAU D'EVASION "SHELBURN"

LA NAISSANCE DE CE RESEAU

En 1934, Lucien DUMAIS (franco-canadien) rejoignit le Régiment des Fusiliers Mont-Royal à l'âge de 29 ans, comme soldat de réserve, puis il devint Sergent en 1939. En 1940, il participa au Raid de Dieppe mais fut capturé par les Allemands. Après quelques dizaines d'heures entre les mains de l'occupant nazi, il put s'échapper, aidé de Français, pour rejoindre Marseille puis Gilbraltar par le réseau "Pat O'Leary". Il regagna l'Angleterre et, après quelques mois, il fut recruté par l'Intelligence Service M.I.9 (service secret britannique) pour former une réseau chargé de l'évacuation des aviateurs alliés en France, le réseau Shelburn.

En effet, la formation de ces aviateurs était longue et coûteuse (2 ans et 30.000 dollars pour un pilote) et le retour de ces survivants en Angleterre devenait important. De même, le Réseau "Comète" installé dans le Sud de la France permettait l'évasion des aviateurs par les Pyrénées et Gibraltar était efficace mais le retour de ses aviateurs étaient trop longs et complexes.

Ainsi, dès Novembre 1943, Lucien DUMAIS (dit "Léon") aidé de Raymond LABROSSE (son radio), vinrent organiser et diriger le réseau d'évasion "Shelburn". Un réseau de "logeurs" et de "convoyeurs" fut mis en place à Paris et à Saint-Brieuc.

La traversée de la Manche devait se faire par une unité spéciale de la Royale Navy, la 15ème flottille, composée de navires armés MGB (Motor Gun Boat) très maniables équipés de moteurs puissants et silencieux. Leur vitesse de pointe était de 35 noeuds et la traversée de la Manche se faisait en moins de 4 heures (soit 180 km) jusqu'au Port de Dartmouth, en Angleterre.

LE FONCTIONNEMENT DU RESEAU

Provenant de différents lieux de France, les aviateurs alliés étaient pris en charge par les membres du réseau SHELBURN. Bien souvent, on venait les chercher en train dans les campagnes pour les regrouper secrètement à Paris.

A Paris, les "logeurs" se chargeaient de prendre les "colis" aux gares, d'encadrer ces aviateurs, de les réunir si possible, de les loger et de les nourrir. Bien souvent, un même aviateur était relogé successivement chez différentes personnes afin de dissiper les soupçons des voisins et surtout de la Gestapo. A noter que ces aviateurs étaient durement interrogés pour éviter l'infiltration d'agents ennemis. Parfois, les transports intra-muros se faisaient en métro où le risque était grand car la Gestapo y avait des agents en civil pour débusquer les comportements suspects. Le chef de la branche parisienne était un dénommé Paul Campinchi.

Après quelques jours d'hébergement à Paris, les "logeurs" redéposaient leurs colis à la Gare Montparnasse pour être transportés par un convoyeur jusqu'aux gares de Saint-Brieuc, de Châtelaudren ou de Guingamp, en Bretagne. Les aviateurs étaient alors munis de faux papiers avec des noms bretons. En cas de contrôles par les autorités allemandes (ou françaises), le convoyeurs faisait passer ses aviateurs pour des sourds et muets. L'ensemble des aviateurs étaient ensuite logés provisoirement chez des résistants locaux (des "hébergeurs").

Lorsqu'une nuit sans lune s'annonçait et qu'un voyage était confirmé par radio (avec le message "Bonjour à tous dans la Maison d'Alphonse"), les membres du réseau Shelburn préparaient l'opération d'évasion en réunissant l'ensemble des aviateurs dans la maison de Mr J. Gicquel dite "la Maison d'Alphonse", demeurant à deux kilomètres de l'Anse de Cochat, plage choisie pour les opérations d'évacuation. Cette plage fut appelée "Plage Bonaparte" par les résistants. La première évasion par la Plage Bonaparte se fit le 28 Janvier 1944 avec 18 aviateurs regagnant l'Angleterre le même jour.

Conduits de nuit par les Plouhatins qui connaissaient bien les falaises, les aviateurs étaient amenés sur la plage à marée basse en passant au travers de la lande et d'un champ de mines, puis marchaient dans l'eau jusqu'à la taille et attendaient (parfois longtemps) deux ou trois barques (sans moteur) qui les transportaient ensuite à trois kilomètres du rivage où une vedette armée de la Royal Navy (la MGB 503), les attendait. Tout cela, sous le nez des Allemands qui avaient un Blockhaus sur les hauteurs des falaises de l'Anse Cochat...

Vedette MGB du réseau Bonaparte



L'opération a pu être menée à bien à huit reprises, permettant l'évasion de 142 Américains , Canadiens & Anglais

LA MAISON D'ALPHONSE

La maison de la famille Gicquel souleva les soupçons des Allemands durant l'été 1944 mais, jamais, l'occupant n'eut la preuve de l'activité clandestine des Gicquel. Ainsi, dans le doute, ils ne furent pas exécutés par les soldats allemands brûlèrent leur maison au lance-flammes.

Aujourd'hui, il ne reste plus que quelques pierres de la "Maison d'Alphonse".

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, le Capitaine de corvette David Birkin, père de l’actrice, Jane Birkin, a conduit les bateaux permettant l’évacuation depuis la Plage Bonaparte.

Respect pour ces Hommes et Femmes de l'ombre qui ont servis leurs pays au peril de leur vie et de celle de leur famille


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: honneur,bravoure,patriotisme d'un reseau Breton en 1944    Ven 24 Sep 2010 - 21:34

Les Bretons , peuple Fier ( comme d'autres ) leur devise plutot la mort que la souillure .
kenavo et hiarmart !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: honneur,bravoure,patriotisme d'un reseau Breton en 1944    Mar 28 Sep 2010 - 21:21

Dez mat
une autre stelle commemorative " Moellan sur Mer en Bretagne sud "
http://picasaweb.google.fr/lh/photo/j9Lphyx-KESSzbDrn5TNHA?feat=directlink
hommage à eux
Revenir en haut Aller en bas
benjamin
Grand chef cuisto
avatar

Masculin Nbre de messages : 2822
Age : 44
65

MessageSujet: Re: honneur,bravoure,patriotisme d'un reseau Breton en 1944    Mer 29 Sep 2010 - 7:03

la guerre est une defaite permanente , la paix une victoire fragile ....

bounce
Revenir en haut Aller en bas
Asalmo4
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Nbre de messages : 5747
Age : 33
Haut-Adour

MessageSujet: Re: honneur,bravoure,patriotisme d'un reseau Breton en 1944    Jeu 30 Sep 2010 - 16:00

prosterne prosterne

_________________
Miss Fly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: honneur,bravoure,patriotisme d'un reseau Breton en 1944    Lun 4 Oct 2010 - 19:55

Liberté et tolérance,dans le respect;une lutte permanente .
kenavo :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: honneur,bravoure,patriotisme d'un reseau Breton en 1944    

Revenir en haut Aller en bas
 
honneur,bravoure,patriotisme d'un reseau Breton en 1944
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Malo-Dinard
» Resultat honneur
» Meeting Breton en juillet 2010
» Setter Irlandais ou Epagneul Breton ???
» (dept 17) VENEC DES ARDILLIERS Trait Breton sauvé par elodie27!!!!!!!!!!!! (2009)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Adour Pêche Passion :: DIVERS :: Le Poulailler-
Sauter vers: